Association Peynier Autrement

Rythmes scolaires : la Mairie joue (encore) la montre …

2

La rentrée scolaire 2014 à Peynier est une parfaite illustration de l’incapacité de la Mairie à mettre en place un décret républicain à temps.

Alors que la majorité des communes ont depuis plus d’un an réfléchi pour proposer à la rentrée 2014 un projet cohérent, la mairie a laissé pourrir la situation.

Aujourd’hui, à quoi sont confrontés les enfants et les parents ? Un temps d’accueil périscolaire à minima de 45 minutes après la fin des cours à 15h35.

Le Maire en a fait l’annonce par un courrier adressé le 28 août (5 jours avant la rentrée !) aux familles ; courrier dans lequel il justifie la pauvreté de son projet par le fait que Monsieur le Sous-préfet ait rendu sa décision le 26 août.
Mais qui ne respecte pas le calendrier ? La mairie. Monsieur le Maire ne dit pas qu’il fallait déposer le projet éducatif avant le 6 juin 2014. Hors, à Peynier, il a été transmis le 11 juillet, avec plus d’un mois de retard !

A lire : les modalités de mise en œuvre des expérimentations relatives à l’organisation des rythmes scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires prévues par le décret n° 2014-457 du 7 mai 2014
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=79190
« (…) Pour une mise en œuvre à la rentrée scolaire 2014, les projets d’expérimentation doivent être retournés aux autorités académiques avant le 6 juin 2014. »

« L’intérêt des enfants et des familles » comme se plaît à le dire Monsieur le Maire est bafoué sur l’autel de l’incompétence. Ces familles, qui les a concertées ? Pas la Mairie qui a rompu le dialogue avec l’UPEP avant les élections municipales. Des familles qui se retrouvent aujourd’hui seules pour organiser l’après-scolaire de leurs enfants.

Le courrier envoyé aux familles le 28 août réserve deux autres informations, l’une étonnante et l’autre… inquiétante.

La première évoque « l’éloignement des infrastructures » : sommes-nous à Peynier, sous-équipés ? La proximité du parcours de santé, des cours de tennis, du stade de la Garenne, du city sont tous à moins de 10 minutes à pied des écoles !

La seconde information porte sur le coût de la mise en œuvre de la réforme : la mairie parle « d’impact sur le budget communal » et annonce une hausse d’impôts alors que lors de la campagne électorale, Monsieur le Maire s’était engagé à ne pas augmenter les impôts !

Une manière déguisée pour demander aux Peynierens de mettre la main à la poche… payant ainsi pour l’incapacité de la commune à préparer les échéances… gouverner c’est prévoir. Mais pas à Peynier.
Cependant, la Mairie a reçu 50 euros par élève scolarisé au titre du fond d’amorçage et 50 autres euros par enfant de la CAF car l’accueil est déclaré en ALSH sous l’égide de l’IFAC, associé dans l’urgence pour encadrer les TAP.

Et pourtant, face à ce constat bien sombre, Peynier Autrement reste force de propositions.

Elle demande une réunion avec la Mairie, les parents et l’UPEP pour qu’enfin les parents ne restent pas dans la terrible incertitude qui touche l’organisation du temps périscolaire après 15h30.

D’autre part, les élus de l’opposition poseront des questions lors du prochain Conseil municipal (lors du précédent, début juillet, Mr le premier adjoint leur avait répondu que ce n’était pas le moment d’évoquer le sujet…).

A trop vouloir jouer la montre, la mairie déboussole les familles. Tout le monde est perdant : les familles et les enfants et une commune qui égratigne toujours plus une image bien écornée.

Partager

2 commentaires

  1. peynier autrement on

    Bonsoir Béa, le mieux est avant tout de se rapprocher de l’association des parents d’élèves de Peynier, l’UPEP qui a besoin de vous pour vous représenter au conseil des écoles et être force de proposition pour défendre le bien-être de nos enfants.
    Informez-les des problèmes que vous rencontrez avec la nouvelle organisation des rythmes scolaires (garderie, cantine, activités proposées…), afin de trouver ensemble des solutions.
    N’hésitez pas à consulter leur site ici : http://peynierupep.fr/ pour prendre contact avec eux et vous tenir informé de leurs actions.

    Ils seront d’ailleurs présents au Conseil d’Ecole exceptionnel demandé par le maire ce mardi 22/09…

    A quoi doit-on s’attendre encore comme surprise cette fois-ci de la part du maire ?

Poster un commentaire