Association Peynier Autrement

Le bilan de mandature 2014-2020 des élus de Peynier Autrement

1

En mars 2014, nous avons recueilli 42,72 % des voix sur un programme largement présenté aux Peyniérens, ce qui nous a permis d’avoir 5 élus sur un conseil municipal en comportant 23 (c’est la loi électorale !).
Nous nous sommes efforcés au cours de cette mandature d’être fidèles à nos engagements.

Nous avions une ambition pour PEYNIER :
Un développement harmonieux et maîtrisé, assurant le bien-être de tous et la solidarité, préservant la qualité de vie et l’environnement, dans la concertation et la transparence.

Ce que nous avons fait :

  • En conseil municipal :

Les élus de Peynier Autrement ont assumé une présence assidue durant ces 6 années, animés d’une attitude constructive dans l’intérêt des Peyniérens :

  • nous avons voté pour de très nombreuses délibérations qui ne semblaient pas poser de problème (subventions aux associations, ravalements de façades, décisions techniques,…)
  • nous nous sommes abstenus sur les délibérations pour lesquelles l’information donnée était insuffisante (par ex attributions de marchés sans avoir eu connaissance des dossiers d’appels d’offre, comptes administratifs,…) ou les enjeux peu clairs.
  • nous avons voté contre les délibérations portant sur les projets que nous contestons : budgets de fonctionnement et d’investissement, parking sous la cour du château, PLU de la commune, permis d’aménager de la Treille, dépenses liées au forage des Canebiers et à la constitution de la SPL d’exploitation, …
  • et nous avons même fait de nombreuses propositions, dont quasiment aucune n’a été prise en compte ! Comme par ex.
    • Dès le 1er conseil municipal du 14 avril 2014, nous avons fait des propositions concrètes et détaillées pour le respect de la démocratie locale et des droits des élus suite à un courrier discriminant et désobligeant adressé par le Maire aux seuls élus d’opposition les enjoignant de garder nos distances avec les personnels municipaux.
    • Réduire l’urbanisation de La Treille à 2 ha maximum ce qui est suffisant par leur revente pour effacer la dette liée à l’achat de ces terres (15ha), et sauvegarder ce secteur agricole à fort enjeu paysager et environnemental
    • Instaurer une taxe sur la publicité pour éradiquer le développement des grands panneaux publicitaires de la commune (il suffit de voir désormais à l’entrée du village !).
    • Notre proposition ancienne de mise en place d’un médiateur de terrain pour atténuer la recrudescence des incivilités commises par certains jeunes désœuvrés… a quant à elle été finalement reprise lors du dernier conseil municipal du 18 décembre 2019.
  • Lors des Enquêtes Publiques : nous avons déposé de nombreuses remarques critiques sur les projets concernés (PLU, Projet La Treille,…), rencontré les commissaires enquêteurs successifs, et soutenu les recours administratifs portés par des particuliers ou associations contre ces projets.
  • Avec l’association Peynier Autrement, nous avons tenu quelques réunions d’échanges avec les adhérents, alimenté un blog avec plusieurs articles sur des sujets concernant les Peyniérens et distribué à tous trois lettres d’information, disponibles en téléchargement ici http://peynier-autrement.fr/blog/documents/

Ce que nous déplorons :

  • l’attitude constante du Maire et de ses principaux adjoints consistant à communiquer aux élus d’opposition le moins d’informations possible et leur volonté délibérée et continue de nous tenir à l’écart des projets municipaux (refus de constituer les commissions légales prévues à cet effet : commissions finances, commission urbanisme,…)
  • l’absence de toute concertation sur les sujets importants et les grands projets de la commune (convocations en dernière minute aux conseils municipaux avec une information a minima sur les sujets à l’ordre du jour ; note de synthèse diffusée la veille du conseil municipal le plus souvent,…)
  • le refus de répondre de façon précise et sincère à nos questions orales quelque soit le sujet : qu’il s’agisse du bâtiment abritant des activités commerciales que le Maire a construit sur ses terres en zone agricole le long de la D6, ou de la non-réalisation de ralentisseurs pour la traversée du hameau des Michels, pour ne citer que les dernières…

Notre association PEYNIER AUTREMENT a été créée dans la foulée du scrutin de 2014 pour prolonger le combat sur le mode associatif afin d’apporter aux habitants des pistes de réflexion sur les grands dossiers communaux, se faire mieux connaitre et être présent en 2020…
Si nous avons réussi, par notre présence assidue dans les instances municipales à exercer cette « vigilance démocratique » force est de constater que nous n’avons pas réussi à susciter suffisamment l’intérêt et le soutien actif des Peyniérens.
En conséquence nous avons lancé un appel pour renouveler notre équipe (place aux jeunes !).

En dépit de remerciements appuyés à notre endroit à l’occasion des derniers vœux de cette mandature, la volonté affichée depuis le 1er jour par le Maire et ses adjoints est de neutraliser notre action en écartant toute idée de « co-construction » sur les projets structurants pour la commune.
Cette attitude contraire à nos valeurs de participation au débat public nous conduit à ne pas nous représenter aux prochaines élections municipales.

Toutefois, nous souhaitons bon courage aux candidats d’opposition à la majorité sortante, s’il s’en présente.

Vos élus Peynier Autrement
Louis Nozzi
Marie Isabelle Fernandez
Hubert Greffe
Line Méry
Roger Rossi

Partager

Un commentaire

  1. Merci pour votre travail durant ces années. Je regrette votre volonté de ne pas vous présenter aux prochaines élections. Un conseil municipal sans opposition ? Ce serait une situation peu démocratique…

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top