Association Peynier Autrement

Enquête publique du Permis d’Aménager de La Treille jusqu’au 27 juin 2018

0

Un nouveau quartier urbain à Peynier : plus de 500 personnes fréquenteront chaque jour ce nouveau quartier de La Treille, bouleversant notre vie quotidienne dans tout l’ouest de la commune.
Voici ce qui est prévu pour l’instant dans le projet d’urbanisation dit de La Treille, en réalité de part et d’autre du Verdalaï, le long de la D56C à l’Ouest, du chemin de La Treille au sud et du chemin de La Corneirelle à l’Est, sur près de 15 hectares :

Plan de masse La Treille

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

(Télécharger au format pdf)

Sont prévus notamment un EPHAD, une résidence senior, 7600 m2 de bureaux et activités diverses (14 immeubles), 116 logements collectifs et individuels,… des flux très importants de véhicules donc.
Les accès principaux sont prévus au sud par la route des Michels D56C et le chemin de la Treille.
Les immeubles vont pousser en bordure de route (à seulement 10 mètres de l’axe de la route !), tout le long de la D56C sans pouvoir conserver donc les actuelles frondaisons d’arbres.

Il est temps d’aller exprimer votre point de vue dans le registre d’enquête publique tenu en mairie jusqu’au 27 juin et d’aller rencontrer la commissaire enquêteur lors de ses dernières permanences en mairie  (20 et 27 juin matin, de 9h à 12h).
La plupart des documents sont consultables en ligne sur le site de la mairie.

Pour les habitants de Peynier qui ne peuvent se déplacer, vos remarques peuvent être envoyées par courrier (en recommandé avec accusé de réception) à l’adresse suivante : Mairie de Peynier – Madame le commissaire enquêteur – 9, cours Albéric Laurent – 13790 PEYNIER
ou par courriel à : julie.capiali@ville-peynier.fr / anne.thiabaud@ville-peynier.fr

Nous avons déjà exprimé notre opposition à ce projet d’urbanisme (lors de la modification du POS) qui outre la dégradation des paysages, la perte de terres agricoles et l’impact nuisible sur les circulations dans le secteur et sa tranquillité, contribue à miter davantage le territoire de la commune et ne renforce pas l’attractivité du village en favorisant une urbanisation importante à son extrême périphérie.

La position constante de PEYNIER AUTREMENT sur ce projet a été de s’y opposer et de ne concéder que l’urbanisation d’1,5 ha ou 2 pour annuler la dette de la commune.
il s’agit maintenant de vous exprimer sur les aménagements prévus ou non prévus sur ce permis d’aménager (nature des bâtiments, accès, circulations piétons-vélos-voitures-camions, risque inondation…) et leur impact sur tout le secteur (circulations, visuel, sonore, sécurité, biodiversité…).

Partager

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top