Association Peynier Autrement

Cantines scolaires : la note sera salée pour les enfants de Peynier

0

A l’ordre du jour du Conseil Municipal du 1er juillet 2014 figurait un point  intitulé :
– « Actualisation des tarifs pour la cantine et la garderie périscolaire »
En guise « d’actualisation » les parents ont été servis !

En effet, c’est une brutale augmentation de 26% pour la maternelle et de 16% pour l’école élémentaire qui vient d’être votée par la majorité municipale alors que le taux d’inflation sur la période concernée est de 6,7 %. Les tarifs augmentent respectivement de 0,60 € et 0,40 € par repas. Le tarif de la garderie du matin étant quant à lui triplé passant de 10 € à 30 €.

Les élus d’opposition ont voté contre cette mesure, et ont proposé une modulation du tarif en fonction du quotient familial pour plus d’égalité comme cela se fait dans d’autres communes, ainsi que de participer à une commission pour contribuer à bâtir un projet avec tous les intervenants concernés; une fin de non- recevoir leur a été signifiée.

Nous vous laissons imaginer ce que représente cette augmentation pour une famille de 2 enfants sur une année entière ! On peut évaluer la perte de pouvoir d’achat entre 150 € et 200 € !

On peut également s’étonner que cette augmentation intervienne au lendemain des élections municipales alors que les tarifs sont gelés depuis 2009 ! Augmentation qui ne trouve pas de justification lorsque l’on compare avec les tarifs pratiqués dans les communes voisines.

En ce qui concerne les tarifs de la garderie, si le matin les tarifs augmentent de 300 %, les tarifs pour la garderie du soir restent bloqués alors que le temps de garde passe de 1h30 à 2h15 !

Ce « double jeu » est incompréhensible, sauf à vouloir, justifier haut et fort la résistance du maire à la réforme des rythmes scolaires, tout en appliquant à la lettre les injonctions ministérielles… afin de ne pas être inquiété tout en percevant les subventions d’état.

Cette réforme engagée par le gouvernement est imparfaite, soit !
Mais les parents, inquiets à juste titre, veulent savoir ce qu’il adviendra de leurs enfants en septembre prochain, la réforme sera de toute façon appliquée à Peynier comme ailleurs, la question se pose de savoir ce que vont faire nos enfants pendant ce temps disponible ?

 

Partager

Poster un commentaire

Top